L'Atelier des médias du samedi 27 avril revient sur les suites aux révélations de Disclose sur l'utilisation d'armes françaises dans la guerre au Yémen. Ensuite, le réalisateur de la série télévisée Invisibles, Alex Ogou raconte pourquoi et comment il s'est intéressé aux gangs d'enfants, appelés « les microbes » qui terrorisent les habitants des quartiers populaires d'Abidjan.

Le 15 avril, Disclose.ngo, média d’information à but non lucratif, et d’autres médias partenaires, publiaient une enquête sur l’utilisation d’armes de fabrication française dans la guerre au Yémen, qui a fait plus de 10 000 morts depuis 2014. Trois journalistes qui ont travaillé sur cette enquête sont convoqués, le 14 mai 2019, par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Ils doivent être entendus pour « atteinte au secret de la défense nationale ». Leur investigation s’est appuyée sur une note classée « confidentiel-défense », et révélait que des chars Leclerc et des Mirage 2000 avaient été utilisés par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis dans les combats au Yémen. Geoffrey Livolsi, cofondateur de Disclose, est l'un des trois journalistes convoqués par la DGSI. Il était notre invité le 22 décembre 2018, lorsque Disclose bouclait une campagne de financement participatif. Jeudi 25 avril 2019, il a répondu à chaud à nos questions.

► À lire aussi : Armes françaises au Yémen : à la DGSI, les journalistes « garderont le silence »

Invisibles est une série télévisée diffusée, depuis octobre 2018, sur Canal+ Afrique. 100 % africaine, cette série raconte le quotidien des gangs d’enfants d'Abidjan, ceux qu’on appelle communément « les microbes », qui terrorisent les quartiers populaires de la capitale ivoirienne. En reportage à Abidjan pour l'Atelier des médias de RFI, Mélissa Barra a rencontré Alex Ogou, réalisateur de cette production à succès.

Mondoblog audio poursuit sur le même sujet avec le blog « La Côte d’Ivoire au jour le jour ». Pour un de ses billets, notre Mondocorrespondant Kahofi Suy a rencontré une victime et un adolescent qui fait partie d’un gang.

Informations traitées en bref :

• En Birmanie, les journalistes de l'agence Reuters Wa Lone et Kyaw Soe Oo resteront en prison (à lire sur RFI)

• 22 rédactions françaises, dont celle de RFI, ont apporté leur soutien à Gaspard Glanz, journaliste arrêté samedi 20 avril 2019 dans une manifestation de « gilets jaunes » à Paris (à lire sur France info)

• The Privacy Projet, du New York Times, propose une newsletter. Voilà le lien pour vous abonner.