Cette semaine, il est question de qualité de l'information et d'indépendance des médias dans L'Atelier des médias, en donnant la parole à des participants aux Assises du journalisme de Tunis.

En novembre 2018, se tenait la première édition des Assises internationales du journalisme de Tunis. L’événement a attiré des centaines de professionnels de l’information venus des deux côtés de la Méditerranée, mais surtout d’Afrique.

CFI, l’agence française de coopération médias, en a profité pour interviewer des dizaines de journalistes, patrons de presse et activistes africains. C’est leur voix que vous allez entendre, cette semaine et la semaine prochaine, sur RFI dans l’Atelier des médias.

Tous ont été invités à s’exprimer sur l’évolution du paysage médiatique dans leur pays. Mais on leur a surtout demandé de se projeter, d’émettre des recommandations, de formuler des souhaits, voire des résolutions.

Une question leur a notamment été posée. C’est celle-ci : « Si vous aviez une baguette magique, que changeriez-vous aux médias dans votre pays ? »

Liste exhaustive des intervenants : Cyriac Gbogou (Au Village, Côte d’Ivoire), Chadia Khedir (Documentariste, Tunisie), Anderson Diedri (Eburnietoday.com, Côte d’Ivoire), Jean-Baptiste Sawadogo (Radio Venegre, Burkina Faso), Sahadou Ali Zato (Consultant formateur en management des médias, Bénin), Alexandre Gubert Lette (Journaliste open data, Sénégal), Privat Tiburce Massanga (Radio Mucodec, Congo-Brazzaville), Cheikh Fall (Blogueur activiste, Sénégal), Gaston Yamaro (Deeman Radio, Bénin), Fulbert Adjimehossou (Fraternité, Cotonou, Bénin), Safaa Issaad (9rayti TV, Maroc), Malek Khadhraoui (Inkyfada, Tunisie), Godlive Nyemba (La Guardia magazine, République démocratique du Congo).