Cette semaine encore, L'Atelier des médias donne à entendre des vœux de journalistes africains captés aux Assises du journalisme de Tunis pour CFI.

En novembre 2018, se tenait la première édition des Assises internationales du journalisme de Tunis. L’événement a attiré des centaines de professionnels de l’information venus des deux côtés de la Méditerranée… mais surtout d’Afrique.

CFI, l’Agence française de coopération médias, en a profité pour interviewer des dizaines de journalistes, patrons de presse et activistes africains.

C’est leur voix que vous entendez cette semaine encore dans l'Atelier des médias.

Tous ont été invités à s’exprimer sur l’évolution du paysage médiatique dans leur pays. Mais on leur a aussi demandé de se projeter, d’émettre des recommandations, de formuler des souhaits.

Une question leur a notamment été posée : « Si vous aviez une baguette magique, que changeriez-vous aux médias dans votre pays ? »

Cette semaine, trois thèmes principaux sont abordés par nos interlocuteurs : la liberté de la presse, l’investigation et la transparence.

Liste exhaustive des intervenants : Arsène-Jonathan Mosseavo (ARC asso des radios communautaires, Centrafrique), Aymen Touihri (Inkyfada et Jaridaty, Tunisie), Carole Yemelong (Canal 2 International, Africa Cycle TV, Cameroun), Charlemagne Abissi (Savane FM et président de l'association des radios privées du Burkina Faso, Burkina Faso), Guy Muyembe (Habari RDC, République démocratique du Congo), Jean Ignace Manengou (Journaliste, Centrafrique), Malek Khadhraoui (Inkyfada, Tunisie), Gaston Sawadogo (L’Événement, Burkina Faso), Fabienne Rafidiharinira (Journaliste freelance, Madagascar), Maurice Thantan (Journaliste, Bénin), Joseph Mbeng Boum (Écho santé, Cameroun).

Retrouvez les Assises Internationales du Journalisme de Tunis en vidéo : →ici.