Entretien avec Kadri Gursel.Kadri Gursel est journaliste pour le quotidien turc Cumhuriyet. Il fait partie de ces irréductibles qui, malgré l’acharnement du régime de Recep Tayyip Erdogan, continuent d’user publiquement de leur liberté d’expression. Il est notre invité cette semaine.

Kadri Gursel revient au micro de Camille Lafrance sur sa carrière et, plus particulièrement, sur la situation de la liberté de la presse en Turquie deux ans après le coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016.

Il évoque la compression autoritaire à l'oeuvre dans le pays, à l’heure où la majorité des médias sont acquis au pouvoir. S'il refuse aujourd’hui de jouer les équilibristes et prône un journalisme de résistance, il s’inquiète toutefois pour l’avenir du métier. 

Kadri Gürsel a été journaliste pour l'AFP en Turquie, puis pour le quotidien Milliyet de 1997 à 2015. Licencié pour un tweet virulent contre la politique syrienne du président Erdogan, il a ensuite rejoint les rangs du site Diken, avant de devenir chroniqueur à Cumhuriyet, aujourd'hui principal journal d'opposition en Turquie.

Il est l'auteur de Turquie année zéro (2016, éditions du Cerf).