Lutter contre la surreprésentation des contenus masculins sur Wikipédia en français, c’est la mission que s’est donnée le collectif les sans pagEs. Cette communauté de femmes et d’hommes bénévoles veut contrer le biais de genre sur l’encyclopédie en ligne.
Pour changer la donne sur le cinquième site le plus consulté au monde, les sans pagEs veulent faciliter la contribution féminine, et encourager l’écriture et l’amélioration d’articles consacrés aux femmes.
Natacha Rault, fondatrice genevoise des sans pagEs ; Florence Devouard, ancienne directrice de la fondation Wikimédia et Lexane, initiatrice des sans pagEs en France, et plusieurs autres participant(e)s répondent aux questions de Constance Léon.
Nous les avons rencontrés, à l’occasion de leur premier atelier parisien, à la Gaîté Lyrique, le samedi 20 janvier 2018.