Prendre le temps d’arpenter Clichy-sous-Bois, raconter cette ville et ses habitants, au-delà du prisme des «évènements» de 2005, c’est le pari qu’ont fait Joséphine Lebard et Bahar Makooi. Elles sont toutes les deux journalistes et ont grandi en Seine-saint-Denis. Leur souhait est de réconcilier deux parties d’elles-mêmes qui, bien souvent, ne s’entendent pas : le journalisme et la banlieue.
(Rediffusion du 31 octobre 2015).

Deux jours par semaine, durant un an, les deux jeunes femmes se plongent dans la vie ordinaire des Clichois. Elles viennent de publier le récit de leur expérience immersive dans un livre intitulé Une année à Clichy, la ville qui rêvait qu’on l’oublie, paru chez Stock. Rencontre avec deux journalistes amoureuses du 93.